Wall Street termine en ordre dispersé avec des inquiétudes sur les banques

par Caroline Valetkevitch
·2 min de lecture
LA BOURSE DE NEW YORK FINIT EN ORDRE DISPERSÉ

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en ordre dispersé lundi alors que les actions des banques américaines ont chuté sur fond de craintes de pertes éventuelles provoquées par un défaut d'un fonds d'investissement américain sur des appels de marge, l'optimisme sur l'économie ayant compensé les déclins de la séance.

L'indice Dow Jones a gagné 98,49 points (+0,30%) à 33.171,37 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 3,45 points, soit -0,09%, à 3.971,09 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 79,08 points (-0,60%) à 13.059,65 points.

Le Dow Jones a terminé en hausse, le titre Boeing ayant progressé de 2,3% après que l'avionneur a conclu un contrat avec la compagnie Southwest sur 100 appareils 737 MAX.

Nomura et Credit Suisse craignent des milliards de dollars de pertes après qu'un fonds d'investissement américain, Archegos Capital Management, a fait défaut sur des appels de marge, poussant les investisseurs à s'interroger sur d'éventuelles autres "victimes".

Les titres des principales banques américaines, et même ceux de banques régionales, ont marqué un recul.

"Il y a toujours des bavardages pour savoir si oui ou non d'autres banques américaines pourraient avoir été impactées, et lesquelles. C'est une question qui guette. Mais le marché a globalement pris (l'information) avec calme", a déclaré Quincy Krosby, stratégiste en chef chez Prudential Financial, à Newark dans le New Jersey.

Elle a ajouté que l'optimisme sur la rapidité des vaccinations et le plan de relance historique, qui avaient porté le Dow Jones et le S&P-500 à des records de clôtures vendredi, ont continué à soutenir le marché.

Discovery, Viacom ou encore Baidu et VIPShop, tous liés à Archegos, ont affiché des pertes.

(Rédaction de Paris)