Wall Street termine en hausse, records pour le S&P 500 et le Dow Jones

par David French et Shivani Kumaresan
·2 min de lecture
WALL STREET TERMINE EN HAUSSE

par David French et Shivani Kumaresan

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, le S&P 500 et le Dow battant des records de clôture, les investisseurs ayant considéré les solides données économiques et les bénéfices des banques comme des signes de dynamisme dans le contexte sanitaire américain.

L'indice Dow Jones a gagné 0,48%, ou 164,68 points, à 34 200,67 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 15,05 points, soit 0,36%, à 4 185,47 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 13,58 points (0,10%) à 14 052,34 points.

Le S&P 500 et l'indice Dow Jones Industrial Average ont enregistré leur quatrième semaine consécutive de hausse, tandis que le Nasdaq, à forte composante technologique, a terminé à moins d'un pour cent de son propre record de clôture atteint le 12 février.

Pour le S&P 500, il s'agit du troisième record de clôture de l'indice cette semaine, et le Dow a dépassé son meilleur résultat deux jours de suite.

La confiance des investisseurs quant à l'avenir semble stable, l'indice de volatilité, la jauge de la peur à Wall Street, ayant chuté vendredi et étant en passe d'atteindre sa plus basse clôture en 14 mois.

"Tout le monde cherche à savoir jusqu'où nous pouvons aller avant de commencer à relever les taux d'intérêt", a déclaré George Catrambone de DWS Group.

Aux valeurs Morgan Stanley perdait près de -2,7592%, l'annonce par la banque américaine d'une perte de près d'un milliard de dollars liée à la faillite du fonds Archegos l'emportant sur celle d'un bénéfice trimestriel global plus que doublé sur un an et supérieur aux attentes.

Les actions de JPMorgan, Goldman Sachs, Bank of America et Wells Fargo & Co ont progressé, et l'indice S&P des valeurs financières était en hausse après avoir atteint un niveau record au cours de la séance.

(version française Camille Raynaud)