Wall Street termine en hausse, portée par les espoirs de reprise

·2 min de lecture
WALL STREET TERMINE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse de 0,24% mercredi, les investisseurs pariant sur une forte reprise économique en 2021 grâce à la vaccination de la population contre le COVID-19 et des mesures de soutien budgétaire.

L'indice Dow Jones a gagné 73,89 points à 30.409,56.

Le S&P-500, plus large, a pris 5 points, soit 0,13%, à 3.732,04. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 19,78 points (0,15%) à 12.870,00 points.

La Bourse de New York avait ouvert sur une hausse plus marquée, les investisseurs voulant croire en une sortie de la crise sanitaire et de la crise économique qu'elle a engendrée.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones gagnait 0,42%, et le Standard & Poor's 500 progressait de 0,41%. Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait toujours à la hausse.

Mitch McConnell, le chef de file de la majorité républicaine au Sénat, a certes décidé mardi du report du vote sur une augmentation de l'aide aux particuliers dans le cadre du plan de relance mais les premiers chèques de 600 dollars ont été envoyés ce mercredi aux ménages américains.

"Il semble que McConnell essaie de gagner du temps jusqu'à ce que le Congrès soit renouvelé pour voir comment les choses évolueront", déclare JJ Kinahan, spécialiste des marchés chez TD Ameritrade à Chicago.

Les investisseurs attendent aussi l'issue de la double élection sénatoriale de mardi prochain en Georgie, qui décidera la majorité au Sénat dans le prochain Congrès. Un Sénat démocrate faciliterait le travail législatif de Joe Biden.

Les échanges se sont maintenus dans des volumes limités à la veille du dernier jour de l'année.

A la veille de l'ultime séance de l'année, le S&P 500 progresse de près de 16% sur les douze derniers mois, et de 66% sur son plus bas touché le 23 mars.

Le Nasdaq à forte coloration technologique, est lui aussi parti pour réaliser sa meilleure performance annuelle depuis 2009. Les géants de la tech - Apple, Facebook, Amazon.com, Netflix et Alphabet - figurent en effet au nombre des entreprises qui ont tiré profit des mesures mondiales de confinement.

Aux valeurs, Mastercard termine sur une hausse de 2,5645% après que Stephens a augmenté son objectif de cours.

Le secteur des voyages finit lui aussi en hausse, profitant du regain d'espoirs sur sa possible reprise après les avancées de la campagne de vaccination américaine.

(Chuck Mikolajczak; version française Camille Raynaud, édité par Henri-Pierre André)