Wall Street recule sous la pression de la hausse des rendements

·1 min de lecture
LA BOURSE DE NEW YORK EN BAISSE EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse mardi, pénalisée par une nouvelle remontée des rendements obligataires, un handicap pour les valeurs technologiques.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 62,83 points, soit 0,19%, à 33.108,54, le Standard & Poor's 500 0,33% à 3.958,01 et le Nasdaq Composite 0,68% à 12.970,89.

Au même moment, le rendement des bons du Trésor à dix ans, principale référence du marché obligataire, est en hausse de près de trois points de base à 1,7474% après avoir atteint 1,776%, son plus haut niveau depuis janvier 2020.

Ce mouvement, qui reflète les anticipations d'accélération de la croissance et d'inflation, pénalise particulièrement les grands groupes technologiques affichant des valorisations élevées.

Amazon, Apple, Microsoft et Netflix abandonnent ainsi entre 0,7% et 1,3%.

Le Nasdaq affiche désormais une baisse de plus de 1% sur l'ensemble du mois de mars, sa première performance mensuelle négative depuis novembre.

A l'opposé, les valeurs financières profitent des espoirs d'amélioration de leurs marges de crédit, à l'instar de J.P. Morgan Chase (+1,62%) et Morgan Stanley (+1,95%).

Tesla abandonne par ailleurs 2,4% après la publication sur Twitter par son fondateur, Elon Musk, d'un message expliquant que la pénurie de batteries complique la mise en production du premier véhicule utilitaire du groupe.

(Marc Angrand, édité par Nicolas Delame)