Wall Street ouvre en légère baisse, la séance s'annonçant au ralenti

Wall Street baisse légèrement à la mi-séance

New York (AFP) - Wall Street a ouvert en légère baisse mardi, sans prendre de risque, à la veille d'une décision de la Réserve fédérale (Fed) et ralentie par une tempête de neige à New York: le Dow Jones perdait 0,17% et le Nasdaq 0,48%.

Vers 14H05 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average cédait 34,79 points à 20.846,69 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 28,10 points à 5.347,69 points. L'indice élargi S&P 500 reculait de 9,19 points, soit 0,39%, à 2.364,28 points.

Lundi, la Bourse de New York n'avait pas dégagé de tendance, se concentrant déjà sur la Fed: le Dow Jones avait perdu 0,10% et le Nasdaq gagné 0,24%.

Mardi, "les principaux indices ouvrent en baisse avant le début d'une réunion de deux jours de la Fed", ont résumé les experts de Wells Fargo dans une note, rappelant que "l'on s'attend largement à ce que la banque centrale relève ses taux (...) à l'issue de la réunion mercredi".

Les investisseurs n'ont, dans ce contexte, guère réagi à l'annonce d'une hausse plus marquée que prévu des prix à la production en février, une accélération de l'inflation allant d'ailleurs plutôt dans le sens d'un resserrement monétaire prochain par la Fed.

En plus d'un contexte politique toujours incertain en Europe, à la veille des élections néerlandaises, un élément bien plus local s'invitait dans les considérations: une tempête de neige à New York.

"C'est en train de perturber l'activité économique et les déplacements, ce qui devrait réduire les échanges sur les marchés de capitaux", a écrit Patrick O'Hare, de Briefing.

"On peut attribuer l'affaiblissement du marché au fait que les échanges sont limités... Mais la nature n'est pas seule responsable", a-t-il relativisé.

Comme facteur de défiance, il citait un rapport publié lundi par le Bureau du budget du Congrès (CBO), un comité bipartisan, selon lequel le projet républicain de réforme du système de santé américain conduirait à une baisse du nombre d'assurés de 14 millions en 2018.

- Valeant chute -

Parmi les valeurs, les valeurs de l'énergie tiraient la Bourse vers le bas, sous le coup d'un nouveau déclin des cours pétroliers: les majors Chevron et ExxonMobil cédaient respectivement 1,50% à 107,71 dollars et 0,43% à 81,07 dollars.

Le laboratoire pharmaceutique canadien Valeant chutait de 9,99% à 10,90 dollars sur sa cotation new-yorkaise, après l'annonce que Pershing Square, le fonds spéculatif de l'investisseur activiste américain Bill Ackman, avait cédé l'intégralité de sa participation dans le groupe.

Le groupe HD Supply, qui propose notamment des services aux entreprises, perdait 4,45% à 40,78 dollars après avoir fait état d'une chute de son bénéfice net au dernier trimestre.

La chaîne de restaurants Ruby Tuesday, qui envisage parmi d'autres "alternatives stratégiques" de se mettre en vente, bondissait de 18,39% à 2,06 dollars.

Sealed Air, spécialiste des emballages, prenait 1,18% à 45,57 dollars sur fond de rumeurs de presse quant à une vente de certaines activités au fonds Bain Capital, non coté.

Le marché obligataire avançait, le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculant à 2,603%, contre 2,617% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,180%, contre 3,210% précédemment.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages