Wall Street ouvre en baisse sur des prises de bénéfices

·2 min de lecture
WALL STREET OUVRE EN BAISSE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York baisse vendredi dans les premiers échanges, marquant une pause après avoir enchaîné plusieurs séances de hausse qui devraient lui permettre de finir le mois sur une note positive.

Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones perd 0,43% à 33.915,55 points et le Standard & Poor's 500, qui a inscrit un record en clôture jeudi, recule de 0,54% à 4.188,65 points.

Ils sont tous les deux en passe de réaliser leur troisième gain mensuel consécutif.

Le Nasdaq Composite cédait 0,79% à 13.971,92 points à l'ouverture mais l'indice à forte composante technologique s'achemine vers un sixième mois consécutif de hausse.

L'indice des prix "core PCE", la mesure de l'inflation privilégiée par la Fed, a augmenté de 1,8% sur un an en mars, selon les données publiées vendredi qui ont fait ressortir un net rebond des dépenses et des revenus des ménages américains grâce aux nouvelles aides financières accordées par le gouvernement.

Les futures ont légèrement creusé leurs pertes tandis que l'indice dollar et les rendements des bons du Trésor ont momentanément augmenté après la publication de ces indicateurs.

Wall Street continue par ailleurs de digérer les résultats des sociétés cotées.

Amazon gagne près de 1%, le succès de la consommation en ligne sur fond de crise sanitaire ayant permis au géant du secteur de dégager un bénéfice record sur la période janvier-mars.

En baisse, Twitter plonge de 12,08% après avoir dit jeudi soir s'attendre à une hausse des coûts et à un ralentissement de la croissance du nombre de ses nouveaux utilisateurs.

Chevron perd 2,46% après la baisse de son bénéfice au T1 tandis que le concurrent Exxon Mobil, qui a pourtant renoué avec un profit sur la période, cède 1,46%.

Apple perd 0,68% après que la Commission européenne a accusé le groupe d'abus de position dominante sur le marché de la musique en ligne, à la suite d'une plainte déposée par Spotify.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Stéphane Brosse)