Wall Street ouvre en baisse avant l'audition de Powell

·1 min de lecture
LA BOURSE DE NEW YORK EN NETTE BAISSE À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse mardi, pénalisée entre autres par le repli des valeurs technologiques et par la prudence de mise avant l'audition très attendue au Sénat de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale.

Ce dernier pourrait s'exprimer entre autres sur les perspectives de reprise économique, sur la remontée rapide des rendements obligataires et sur l'évolution des anticipations d'inflation, l'une des principales préoccupations du moment sur les marchés.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 103,87 points, soit 0,33%, à 31.417,82, le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,01% à 3.837,32 et le Nasdaq Composite cède 2,56% à 13.185.95.

Ce dernier affiche désormais un repli de plus de 6,5% par rapport à son record du 16 février, les grandes valeurs technologiques ayant été les premières à souffrir des doutes d'une partie des investisseurs sur les niveaux de valorisation des actions.

Parmi les poids lourds du secteur, Apple perd 3,21%, Microsoft 2,12% et Amazon 2,21%.

Tesla chute de son côté de 9,09%, toujours pénalisé par la correction en cours sur le bitcoin (-12,45%), dans lequel il a investi au moins 1,5 milliard de dollars.

Dans l'actualité des résultats, le géant des magasins de bricolage Home Depot abandonne 3,98%, la plus forte baisse du Dow Jones, après avoir reconnu être incapable de faire des prévisions fiables sur l'évolution du comportement de ses clients cette année.

(Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)