Wall Street en hausse, l'issue des élections jugée favorable aux marchés

·2 min de lecture
LA BOURSE DE NEW YORK TERMINE EN HAUSSE
LA BOURSE DE NEW YORK TERMINE EN HAUSSE

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse de 1,34% mercredi, les investisseurs saluant des résultats électoraux américains qui, s'ils ne permettent pas encore de connaître le nom du prochain président des Etats-Unis, sont jugés favorables aux actions.

Les résultats encore incomplets aux Etats-Unis montrent pour l'instant que le duel entre Donald Trump et Joe Biden est très serré, au point qu'il faudra peut-être attendre plusieurs jours pour se risquer à avancer le nom du vainqueur, dont la victoire pourrait être contestée.

Mais ils écartent le scénario d'une "vague bleue", une large victoire du camp démocrate à la Maison blanche comme au Congrès, est perçue par Wall Street comme le risque numéro un pour les actions. Si Joe Biden paraît en mesure de l'emporter dans la course à la Maison blanche, les démocrates ne semblent pas en mesure de ravir la majorité aux républicains au Sénat.

L'indice Dow Jones a gagné 367,63 points à 27 847,66.

Le S&P-500, plus large, a pris 74,28 points, soit 2,20%, à 3 443,44.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 430,21 points (3,85%) à 11 590,78 points.

Aux valeurs, Northrop Grumman (+3,55%) et Lockheed Martin (+2,40%) se sont illustrés, les investisseurs voulant croire que l'issue du scrutin n'aura aucune conséquence pour le budget américain de la Défense.

En hausse également, les grands groupes pharmaceutiques comme Pfizer (+3,15%), Merck (+4,81%) ou encore Johnson and Johnson (+0,65%), les marchés considérant que le nouveau Congrès américain ne sera pas en mesure de les mettre en difficulté.

Sur le marché du pétrole, le WTI s'est établissait à $39,0200 (+3,64%) et le brent à $41,1100 (+3,55%).

Le dollar évoluait en baisse de -0,11% face à un panier de devises quelques minutes après la clôture de Wall Street, tandis que l'euro s'établissait à 1,1723 dollar (+0,10%).

Sur le marché obligataire, le papier à dix ans a perdu -11,3 points de base pour s'établir à 0,7679%. Son homologue à cinq ans [US10YT=RR], a reculé de -6,2 points de base à 0,329%.

(Nicolas Delame)