Wall Street en hausse pour clôturer une semaine languissante

·2 min de lecture
WALL STREET TERMINE EN HAUSSE

par Stephen Culp

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, au terme d'une semaine marquée par le peu de catalyseurs d'évolution du marché et les inquiétudes persistantes quant à savoir si les pics d'inflation actuels pourraient perdurer au-delà du court terme.

L'indice Dow Jones a gagné 0,04%, ou 13,36 points, à 34 479,6 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 8,26 points, soit 0,19%, à 4 247,44 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 49,09 points (0,35%) à 14 069,42 points.

Pour la semaine, le S&P et le Nasdaq ont progressé par rapport à la clôture de vendredi dernier, tandis que le Dow a enregistré une perte hebdomadaire.

Mais les indices sont restés dans une fourchette étroite, avec peu de catalyseurs pour faire évoluer le sentiment des investisseurs. Une grande partie de l'attention s'est portée sur les données relatives aux prix à la consommation de jeudi, qui ont atténué les craintes concernant la durée de la vague d'inflation actuelle.

"C'est une journée en demi-teinte aujourd'hui", a déclaré Oliver Pursche, vice-président chez Wealthspire Advisors, à New York. "L'été s'installe et il n'y a rien dans l'actualité qui va matériellement conduire le marché dans l'une ou l'autre direction. Les investisseurs vont donc attendre la saison des résultats."

La Réserve fédérale a déclaré à plusieurs reprises que les flambées de prix à court terme ne se métastaseront pas en une inflation durable, une affirmation reflétée dans le rapport sur le sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan publié vendredi, qui a montré que les attentes d'inflation s'atténuent par rapport au pic du mois dernier.

Les investisseurs tournent maintenant leur attention vers la déclaration de la Fed à l'issue de la réunion de politique monétaire de deux jours de la semaine prochaine.

Parmi les 11 principaux secteurs du S&P 500, celui de la santé a subi la plus forte baisse.

Les actions Biogen ont terminé en retrait alors que La Food and Drug Administration (FDA) fait face à des critiques concernant son "approbation accélérée" de l'Aduhelm, le médicament contre la maladie d'Alzheimer mis au point par Biogen, sans preuve solide de sa capacité à combattre la maladie. Une grande partie du volume des transactions cette semaine était attribuable aux "meme stocks" - les valeurs au centre depuis plusieurs mois de l'attention des investisseurs individuels mobilisés contre les vendeurs à découvert- mais leur mouvements ont été plus modérés vendredi, AMC Entertainment ayant néanmoins surperformé.

(version française Camille Raynaud)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles