Wall Street attendue en hausse, rebond des actions en Europe

·3 min de lecture
WALL STREET ATTENDUE EN HAUSSE, REBOND DES ACTIONS EN EUROPE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Wall Street devrait ouvrir en hausse alors que les Bourses européennes progressent jeudi à mi-séance, mettant temporairement les incertitudes sur la politique monétaire de côté en attendant d'y voir plus clair sur l'évolution de l'inflation. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture en hausse de l'ordre de 0,5%.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,05% à 6.619,97 points vers 10h50 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,75% et à Londres, le FTSE avance de 0,34%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,78%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,96% et le Stoxx 600 de 0,78%.

Bien que les interrogations sur l'inflation et les stratégies des banques centrales sont toujours présentes, les actions européennes repartent de l'avant à la faveur du record du Nasdaq la veille et de la publication de bons indicateurs dans la matinée.

Le climat des affaires s'est amélioré plus nettement qu'attendu en juin en Allemagne tandis qu'il a atteint son plus haut niveau depuis la mi-2007 en France, dépassant nettement son niveau d'avant la crise sanitaire grâce à une amélioration des perspectives d'activité.

Le reste de l'agenda sera américain avec, à 12h30 GMT, l'estimation finale du produit intérieur brut pour le premier trimestre et les inscriptions hebdomadaires au chômage.

Avant cela, les marchés surveilleront les annonces à 11h00 GMT de la Banque d'Angleterre, attendue à son tour sur les risques d'accélération de l'inflation et la nécessité de soutenir la reprise économique après la pandémie.

VALEURS EN EUROPE

Parmi les plus fortes hausses sectorielles du début de séance, le compartiment des transports et loisirs gagne 1,48% et celui des hautes technologies 1,2% après le record du Nasdaq.

Siemens perd 0,45% malgré le relèvement de son objectif de croissance annuelle du chiffre d'affaires entre 5% et 7%, contre 4% à 5% auparavant.

A Paris, la plus forte hausse du SBF 120 est pour Coface (+4,81%) après un conseil d'achat de Berenberg.

CHANGES Le dollar recule de 0,14% contre un panier de devises internationales, s'éloignant un peu plus du pic de deux mois atteint vendredi.

L'euro s'octroie 0,14%, autour de 1,194 dollar.

La livre monte très modestement en attendant les annonces de la BoE, qui ne devrait pas, sauf surprise, annoncer de changement de politique monétaire. Mais les investisseurs seront à l'affût de tout signe indiquant qu'elle est prête à réduire son programme de rachat d'actions.

TAUX

Sur le marché obligataire, le dix ans monte légèrement, à 1,4953%.

En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans et son équivalent français prennent un point de base, à -0,168% et 0,167% respectivement.

PÉTROLE

Les cours du pétrole effacent leurs gains après avoir été soutenus dans la matinée par la nette réduction des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière et par la hausse de l'indice Ifo du climat des affaires.

Le Brent cède 0,09% à 75,12 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,07% à 73,03 dollars.

(Reportage Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault et Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles