Wall St termine en nette baisse plombée par les résultats et les perspectives

·2 min de lecture
WALL STREET FINIT EN BAISSE

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse de 2,05%, les résultats publiés dans la journée n'ayant guère rassuré les investisseurs pas plus que la prudence exprimée par Jerome Powell, le président de la Fed, quant aux perspectives à court terme de l'économie américaine.L'indice Dow Jones a cédé 633,87 points à 30.303,17.

Le S&P-500, plus large, a perdu 98,85 points, soit 2,57%, à 3.750,77.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 355,47 points (-2,61%) à 13.270,60 points. Pour les trois indices, la séance est la plus mauvaise enregistrée depuis le 28 octobre dernier.

Si les résultats de sociétés sont pour l'instant globalement meilleurs qu'attendu, ils sont loin de clore le débat sur les niveaux de valorisation des actions en Europe et surtout aux Etats-Unis, certains observateurs continuant de redouter une correction.

Comme attendu, la Réserve fédérale a laissé son principal taux d'intérêt et le montant de ses achats de titres inchangés, tout en réaffirmant qu'elle était prête à renforcer si nécessaire son soutien à la reprise économique.

Elle maintient l'objectif de taux des fonds fédéraux ("fed funds") entre zéro et 0,25%, son plus bas niveau historique, et elle va poursuivre ses achats de titres sur les marchés au rythme de 120 milliards de dollars (99,2 milliards d'euros) par mois.

Aux valeurs, Boeing a terminé en baisse de -3,97% à 194,03 dollars après une perte annuelle record et un nouveau report du lancement du 777X, alors que Microsoft a pris la tendance à contrepied en terminant sur une hausse de 0,25% à 232,90 dollars après des trimestriels dopés entre autres par le succès du télétravail.

La journée a également été marquée par la nouvelle envolée de GameStop (+134,84% à 347,51 dollars), conséquence d'une bataille boursière inédite entre des fonds vendeurs à découvert et des investisseurs individuels qui se sont concertés pour contrer ces derniers.

Sur le marché du pétrole, le WTI s'est établissait à $52,58 (-0,06%) et le brent à $55,49 (-0,77%).

Le dollar évoluait en baisse de 0,5% face à un panier de devises quelques minutes après la clôture de Wall Street, tandis que l'euro s'établissait à 1,2112 dollar (-0,39%).

Sur le marché obligataire, le papier à dix ans [US10YT=RR] a perdu -2,9 points de base pour s'établir à 1,011%. Son homologue à cinq ans [US10YT=RR], a reculé de -1,9 point de base à 0,4082%.

(version française Nicolas Delame)