Wall St poursuit sa série de records, les rendements obligataires grimpent

·2 min de lecture
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mardi au sortir d'un week-end prolongé, avec de nouveaux records à la clé, soutenue comme l'ensemble des marchés mondiaux par l'optimisme des investisseurs pour la croissance économique.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 92,52 points, soit 0,29%, à 31.550,92 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,22% à 3.943,35 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,36% à 14.145,86 points à l'ouverture.

Tous trois ont une nouvelle fois inscrit des plus hauts historiques grâce aux progrès dans les campagnes de vaccination, à la promesse des banques centrales de rester accommodantes et à la perspective d'un plan de soutien budgétaire massif aux Etats-Unis.

Alimentant les espoirs sur la conjoncture, James Bullard, le président de la Réserve fédérale de Saint Louis, a déclaré que la croissance des Etats-Unis pourrait dépasser celle de la Chine cette année.

L'indice "Empire State" d'activité manufacturière dans le nord-est des Etats-Unis a rebondi pour février à 12,1 après 3,5 en janvier alors que le consensus Reuters le donnait à seulement 6.

Dans ce contexte économique favorable, les rendements obligataires souverains sont à la hausse: celui des Treasuries à 10 ans a inscrit un plus haut depuis mars à 1,269%.

En Bourse, la remontée des rendements fait logiquement monter les actions des banques américaines dont l'indice S&P prend 1,16%.

Les valeurs liées aux cryptomonnaies Silvergate Capital, Marathon Patent et Riot Blockchain s'adjugent de 5,19% à 12,43% grâce au nouveau record du bitcoin, qui a brièvement franchi la barre des 50.000 dollars pour la première fois, bénéficiant d'un engouement de plus en plus fort de la part des investisseurs.

Exxon Mobil et Chevron s'octroient respectivement 2,65% à 2,02% dans le sillage des cours du brut américain à la suite d'une vague de froid au Texas mettant plusieurs puits et raffineries à l'arrêt.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)