Vue de l'espace, la Russie prise la main dans le sac !

Il y a 100 jours, le 24 février 2022, la Russie envahissait l’Ukraine avec les conséquences que l’on sait aujourd’hui et des répercussions économiques dans un très grand nombre de secteurs. Une des particularités de ce conflit, et c’est ce qui explique pourquoi Futura y trouve un intérêt, c’est que jamais un conflit armé entre deux nations n'aura été autant suivi et médiatisé par une multitude de satellites d'observation de la Terre commerciaux et privés. Au grand dam des États des deux camps, l’imagerie satellitaire apporte de la transparence au conflit ukrainien.

Guerre en Ukraine : de nouvelles images satellites du terrain

Ces opérateurs de satellites et les sociétés d'imagerie de la Terre fournissent à tout un chacun des renseignements et des informations stratégiques collectés par leurs propres moyens. Auparavant, seuls les gouvernements y avaient accès. Ils ne les rendaient que très rarement publics et quand ils décidaient de le faire, ces images servaient moins à montrer des faits objectifs qu’à servir à des fins de propagande.

Cette guerre met donc en avant le rôle de ces constellations de satellites dont les images montrent en temps quasi réel tous les aspects du conflit entre l'Ukraine et la Russie. Rien ne leur échappe. Avant le début du conflit, la surveillance des mouvements des troupes russes par l'armée ukrainienne a largement été rendue possible grâce en partie aux images satellitaires de Planet, dont la flotte de plus de 200 satellites photographie tous les jours toute la surface du globe. Depuis le début du conflit, il y a maintenant 100 jours, les données satellitaires commerciales offrent une vue d'ensemble en montrant l’avancée des troupes russes, les positions défensives des forces ukrainiennes ainsi que les destructions opérées par les Russes.

Destruction d'un silo à grains près de la ville de Rubizhne. © 2022 Planet Labs PBC
Destruction d'un silo à grains près de la ville de Rubizhne. © 2022 Planet Labs PBC

Ces images satellitaires sont vraiment capables de tout voir. Si elles peuvent quantifier les destructions des habitats,...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles