Vu de Tchéquie. “Ne pas rester silencieux” face aux rêves de grandeur de Poutine

·1 min de lecture

La possible expansion de l’influence de la Russie est ressentie comme une menace grandissante en Europe de l’Est, comme en témoigne la large place que l’hebdomadaire tchèque Respekt consacre au sujet cette semaine. Avec une question lancinante en toile de fond : “Sommes-nous prêts à y faire face ?”

Comme dans bien d’autres pays d’Europe centrale et de l’Est, en République tchèque aussi on s’inquiète de la volonté expansionniste toujours un peu plus ouvertement exprimée de la Russie de Vladimir Poutine. C’est cette inquiétude, encore très concrète même trente ans après la chute de l’URSS, que traduit la une du dernier numéro de Respekt. Au-dessus d’un dessin représentant un soldat russe se tournant les pouces, une bouteille de vodka posée sur son fusil pour mieux l’aider à patienter, l’hebdomadaire s’interroge : “Poutine est prêt. Et nous ?”

“Comment comptons-nous faire face aux plans expansionnistes du dictateur russe ?” se demande aussi l’hebdomadaire libéral, alors que plus de 100 000 hommes des forces russes restent stationnés à proximité de la frontière avec l’Ukraine, faisant toujours planer une menace d’invasion.

À lire aussi: Diplomatie. À Genève, pas d’avancée majeure et pas de surprise sur l’Ukraine

Au cœur d’une semaine intense de discussions entre Washington et Moscou, avec notamment une réunion entre l’Otan et la Russie à Bruxelles ce mercredi, Respekt rappelle que, tout récemment, neuf chefs de la diplomatie de la région, parmi lesquels Jan Lipavsky, le nouveau ministre des Affaires étrangères tchèque, membre du Parti pirate, se sont entretenus par téléphone avec le secrétaire

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles