Vu du Royaume-Uni. En short et en crampons, Macron va-t-il marquer des points pour la présidentielle ?

·1 min de lecture

En prévoyant de disputer un match de football ce jeudi 14 octobre, le président français entend séduire les plus jeunes. Et rompre avec son image de rigidité, analyse le site britannique Unherd.

Emmanuel Macron, “défenseur du centre” en politique, va jouer “au centre de la défense” lors d’un match de football au Variété Club de France, ce jeudi 14 octobre, ironise John Lichfield, du journal britannique Unherd. Le président compte disputer un match de quatre-vingt-dix minutes dans le cadre de l’opération “Pièces jaunes”. Les bénéfices de cette levée de fonds seront reversés à la Fondation des hôpitaux que la première dame préside.

Il est certainement le premier chef de l’État à avoir jamais été vu en short et en chaussures à crampons, n’est-ce pas ? L’empereur Napoléon ? Non. Le football n’avait pas encore été inventé. Charles de Gaulle ? Impensable. Jacques Chirac ? Il préférait d’autres activités physiques.”

En réalité, Emmanuel Macron ne sera pas le premier président français à jouer au football durant son mandat : Valéry Giscard d’Estaing l’a fait de nombreuses fois entre 1974 et 1981, rappelle Unherd.

Si la passion du quadragénaire pour ce sport n’est pas nouvelle – le président est un fan de l’Olympique de Marseille et a joué activement tout au long de sa scolarité –, “Macron aurait-il d’autres raisons de tenir à être vu (en vidéo du moins) en train de jouer au football ?”

Outsider

L’élection présidentielle est dans six mois, rappelle le magazine. L’actuel locataire de l’Élysée a au minimum dix ans de moins

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles