Vu du Royaume-Uni. Le mildiou porte un coup rude aux vignes de Champagne et d’Alsace

·1 min de lecture

Mises à mal par les épisodes de gel et les fortes pluies, les récoltes de vignes pourraient être moitié moindres qu’habituellement dans certaines régions de France. Le quotidien britannique The Times donne la parole aux viticulteurs, qui déplorent une année catastrophique.

En France, les vignerons prient pour l’amélioration des conditions météo : les pluies abondantes durant l’été ont précipité l’apparition du mildiou, un champignon minuscule, décimant les vignes en Champagne et en Alsace. D’autres régions pourraient être touchées. “Les vignerons de Champagne estiment qu’environ 25 % de leurs raisins seront détruits par le champignon, et ceux d’Alsace sont tout aussi pessimistes. Pendant ce temps, leurs confrères du Bordelais et d’autres régions scrutent le ciel avec inquiétude”, résume The Times.

L’attaque de mildiou, qui provoque le dessèchement des feuilles et des grappes, succède aux gelées du printemps, qui avaient déjà réduit les récoltes de 30 % par rapport à une année normale.”

Le journal britannique explique qu’environ un quart des précipitations annuelles habituelles sont tombées lors de ces deux derniers mois, qui auraient dû être les plus secs de l’été. Les cultivateurs attribuent ce dérèglement de l’horloge de Déméter au changement climatique : “La fréquence de plus en plus élevée des orages de grêle, des gelées et des fortes températures oblige le secteur à revoir ses pratiques pour sauver les récoltes.”

À lire aussi: Prestige. Dijon capitale du vin avec le soutien de Macron ? Bordeaux voit rouge

Si le soleil revient et que la pluie s’

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles