Vu du Royaume-Uni. Le Covid, élément incontrôlable de la présidentielle française

·1 min de lecture

La pandémie de Covid va jouer un rôle non négligeable dans la campagne présidentielle française, prévient le Financial Times. Les divergences des candidats face aux mesures sanitaires à imposer dans les meetings pourraient notamment influencer le vote des électeurs.

En plein rebond de l’épidémie de Covid-19, “l’attitude différente des candidats face aux mesures sanitaires donne lieu à une campagne à deux vitesses”, juge le Financial Times. Depuis la décision prise par le Conseil constitutionnel en mai 2021 sur les restrictions sanitaires, chaque parti politique est en effet en mesure de décider des protocoles qu’il applique. Un choix éminemment politique.

Le Rassemblement national a reporté son premier grand meeting de janvier à février à cause du pic de l’épidémie, mais n’appliquera pas de jauge et n’exigera pas de pass sanitaire. “Au nom de la liberté”, Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour ont eux aussi fermement refusé d’adopter de telles mesures, mais La France insoumise distribuera des masques FFP2 lors de son meeting à Nantes, le 16 janvier, précise le Financial Times.

À lire aussi: Vu de Suisse. Omicron, le variant qui menace les plans d’Emmanuel Macron

La République en marche et Les Républicains suivront, eux, les recommandations concernant les jauges de public, “car il s’agit, selon eux, d’une manière

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles