Vu de Lituanie. Donbass : les pays Baltes au chevet de l’Ukraine

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Les ministres des Affaires étrangères des trois pays Baltes sont en mission en Ukraine pour exprimer leur soutien à Kiev, alors que le bruit des bottes se fait de plus en plus entendre à la frontière russe. La presse lituanienne appelle à la désescalade.

Les chefs de la diplomatie de la Lituanie, de la Lettonie et de l’Estonie, les trois pays Baltes, membres de l’Union européenne et anciennement soviétiques, sont en visite officielle en Ukraine ce 15 avril pour exprimer leur solidarité avec le gouvernement de Kiev dans le conflit qui l’oppose à Moscou autour de la question du Donbass. “Le plus important est d’arrêter la guerre”, écrit Verslo Zinios, le quotidien économique de Vilnius, car aujourd’hui, il suffit d’une étincelle pour déclencher un conflit entre les forces ukrainiennes et indépendantistes prorusses.

“Il faut mettre en œuvre tous les moyens possibles, tant en Occident qu’en Ukraine pour éviter tout acte de guerre déclaré”, souligne encore le quotidien. Car, comme l’a rappelé le ministre lituanien des Affaires étrangères Gabrielius Landsbergis cité par le média en ligne 15min.lt, “il n’est pas possible d’exclure la possibilité d’une invasion de l’Ukraine par la Russie”.

Refroidir les cerveaux énervés

Le cadre proposé par les accords de Minsk ne suffit plus pour résoudre le conflit. L’unique solution passe pour Verslo Zinios par “un cessez-le-feu, des négociations, la capacité à éviter

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :