Vu de l’étranger. Le premier meeting de Zemmour, un “spectacle politique” pour la “France ultra"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Éric Zemmour
    Journaliste, écrivain et homme politique français

Éric Zemmour a rassemblé ses partisans dimanche pour un premier meeting survolté et émaillé d’incidents. L’ancien éditorialiste a promis de “reconquérir” la France, dans un discours “combatif” et “plus clivant que jamais”, selon la presse internationale.

La journée de dimanche était marquée par les extrêmes, observe Politico : quelques heures avant qu’Éric Zemmour ne s’adresse à ses partisans à Villepinte, l’“insoumis” Jean-Luc Mélenchon avait réuni les siens à la Défense pour appeler au “combat” contre les droites, sans “jérémiades, pleurnicheries ni hésitations”.

Mais c’est le meeting de Zemmour qui a “suscité le plus d’intérêt et de chaos, alors que des vidéos montraient ses partisans frapper des militants antiracistes venus protester contre l’événement, écrit le site. Une équipe de télévision, apparemment menacée par la foule, a également dû être exfiltrée par la sécurité.”

La violente confrontation entre les militants de SOS Racisme et les participants au meeting “n’a pas duré longtemps, mais elle montre à quel point la candidature d’extrême droite de Zemmour provoque des tensions en France”, relève le Financial Times. Le candidat lui-même a été pris à partie et blessé au poignet par un individu, immédiatement maîtrisé, qui l’a empoigné alors qu’il traversait la foule pour aller prononcer son discours.

L’atmosphère “ultratendue” de ce meeting sous haute sécurité n’a pas empêché le polémiste de prononcer devant dix mille de ses partisans un discours d’une heure et demie “plus clivant que jamais”­ mais sans véritable “projet”, affirme Le Soir.

“Jusqu’alors, il n’avait fait qu’animer des conférences et se livrer à des séances d’autographes, observe le quotidien belge.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles