Vu de l’étranger. Macron déclare “la guerre” aux non-vaccinés

·1 min de lecture

Emmanuel Macron a imposé lundi 12 juillet le pass sanitaire à l’entrée de la plupart des lieux publics et rendu obligatoire la vaccination pour les soignants, avec des sanctions à la clé. Une stratégie qui permet au chef de l’État de contourner l’obligation vaccinale tout en rendant le vaccin incontournable, analyse la presse européenne.

En imposant le pass sanitaire à l’entrée de la plupart des lieux publics et en rendant la vaccination obligatoire pour les soignants, Emmanuel Macron a mis lundi les non-vaccinés sous pression. Le quotidien suisse Le Temps évoque même une “traque” ou encore une “guerre” contre les vaccino-réticents. “Emmanuel Macron a choisi sa cible : les non-vaccinés, contre lesquels la mobilisation générale’ est déclarée”, estime le journal. “Un choix préféré à l’autre option sur la table” alors que les contaminations au variant Delta augmentent rapidement : “le reconfinement total ou partiel des zones les plus contaminées”.

À lire aussi: Pratique. Pass sanitaire : où est-il en vigueur ?

Pour Le Soir, “si l’annonce de la vaccination obligatoire des soignants a pu interpeller par sa dureté, le tour de vis spectaculaire autour du pass sanitaire se révèle l’arme fatale du plan du chef de l’État français”. Macron “contourne l’obligation vaccinale pour tous… en rendant le vaccin incontournable”, analyse le quotidien belge.

L’allocution du président français visant à inciter à la vaccination a d’ailleurs provoqué un premier sursaut des prises de rendez-vous dès lundi soir : le site Doctolib a tweeté que “20 000 rendez-vous” de vaccination étaient pris “toutes les minutes”. En surchauffe, le site a menacé de s’effondrer juste après que “le président a déclaré que la vaccination était le seul moyen de revenir à une vie normale”,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles