Vu de l'étranger. Le “visage du cinéma français”, Gérard Depardieu, mis en examen pour viols

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Gérard Depardieu a été mis en examen en décembre 2020 pour deux viols qui dateraient d’août 2018, ce que conteste le monument du cinéma français. L’acteur de 72 ans a été laissé libre sans contrôle judiciaire.

Gérard Depardieu, “l’un des acteurs les plus primés de l’histoire du cinéma français”, a été mis en examen pour “viols” et “agressions sexuelles” dans une affaire datant d’août 2018 que le monument du cinéma tricolore conteste, rapporte Variety mardi 23 février.

“M. Gérard Depardieu a été mis en examen le 16 décembre 2020 pour des accusations de viol et d’agression sexuelle. Aucune mesure privative de liberté n’a été prise à son encontre”, a déclaré une source judiciaire au magazine spécialisé, confirmant une information de l’Agence France-Presse (AFP).

La plaignante avait obtenu en août 2020 que l’enquête, d’abord classée par le parquet de Paris en juin 2019, soit relancée et confiée à une juge d’instruction. Cette comédienne d’une vingtaine d’années avait initialement déposé plainte en se rendant à la gendarmerie de Lambesc (Bouches-du-Rhône) peu de temps après les faits. Elle accuse Gérard Depardieu de l’avoir violée et agressée à son domicile parisien les 7 et 13 août 2018.

Joint par The Independent, l’avocat de l’acteur, Me Hervé Temime, a refusé de commenter. Le conseil avait auparavant “déploré”, auprès de l’AFP, “que cette information soit rendue publique”. Gérard Depardieu “conteste totalement les faits qui lui sont reprochés”, a fait savoir Me Temime.

Citant une “source proche du dossier”, l’AFP suggère que Depardieu est un ami de la famille de l’actrice.

Contactée par l’AFP, l’avocate de la

[...] Lire la suite sur Courrier international