Vu d’Allemagne. Ils sont fous, ces Français, avec leurs traditions de Noël !

·1 min de lecture

Bougies de cire ou guirlandes lumineuses ? Le déballage des cadeaux, dès le 24 au soir ou le lendemain matin ? À Noël, les petites batailles sont nombreuses, en particulier dans les foyers multiculturels. Pour cette journaliste allemande mariée à un français, certaines de nos traditions sont tout bonnement insensées.

“Les conflits identitaires terriblement sérieux qui ébranlent actuellement notre société – et bien d’autres – me laissent de marbre”, amorce une journaliste du Tagesspiegel. Elle reconnaît pourtant avoir elle-même mené pendant des années “une lutte culturelle acharnée” avec son mari français, autour d’un sujet sensible pour les familles franco-allemandes : les traditions de Noël.

À lire aussi: Podcast. Calendrier de l’Avent, jour 10 : “Weihnachtsgurke”, le mystérieux cornichon de Noël

Parmi les sujets de discorde, explique-t-elle, figurait ce genre de dilemmes :

Faut-il décorer le sapin des semaines à l’avance et le laisser perdre ses aiguilles dans le salon ou attendre la veille de Noël pour le préparer discrètement et surprendre les enfants par son éclat ? Guirlandes électriques ou bougies ?”

“Questions de vie ou de mort”

Mais aussi – “et c’est là que ça devient sérieux”, ajoute-t-elle –, faut-il que les cadeaux soient placés sous le sapin “le soir du réveillon” ou doivent-ils “arriver à minuit par la cheminée” , au risque de se faire réveiller aux aurores le lendemain par les enfants surexcités ?

À lire aussi: Podcast. Calendrier de l’Avent : Noël et l’hiver dans les langues étrangères

Pour la chroniqueuse du quotidien allemand, ces sujets en apparence anodins “sont de véritables questions de vie ou

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles