Vu d’Afrique : Donald Trump "viré", Joe Biden "attendu"

franceinfo Afrique
·1 min de lecture

Le quotidien burkinabè L'Observateur Paalga n’a pas la mémoire courte et ne cache pas son soulagement après la défaite de l’encore actuel locataire de la Maison Blanche. "Malgré les subtilités du langage diplomatique, on imagine combien du Caire au Cap, de Dakar à Mogadiscio, les chefs d’Etat africains sont particulièrement soulagés de la victoire de Joe Biden, à moins qu’ils ne se réjouissent plutôt de la défaite de Donald Trump", écrit-il. Et de poursuivre : "Le président Trump n’aura été donc qu’une petite parenthèse de 4 ans. Le milliardaire de 74 ans, qui était entré presque par effraction dans le Bureau ovale, vient en effet d’être défenestré ou du moins 'viré' pour reprendre sa formule fétiche du temps où il était une star de téléréalité, au grand soulagement de la majorité de ses compatriotes et presque de la planète entière."

"Tourner la page Trump"

"Le multilatéralisme devra se réinventer", observe le quotidien sénégalais Le Soleil. "Avec les coups de semonce des quatre années de la présidence Trump, le multilatéralisme espère une cure de jouvence et même un élan de relance avec l’arrivée au pouvoir aux Etats-Unis de Joe Biden. (...) L’arrivée de Joe Biden au pouvoir en remplacement de Donald Trump, perçue comme une aubaine, peut ne pas être une solution à la crise (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi