Vu du Burkina Faso. Covid-19 : à quand le vaccin en Afrique ?

Wakat Séra (Ouagadougou)
·1 min de lecture

L’Afrique est la grande oubliée des vaccins, se désole cet éditorialiste de Wakat Sera. Alors qu’en Europe les campagnes de vaccination ont débuté, les pays les plus pauvres n’ont pu réserver des doses.

L’Afrique attendra pour que les bons samaritains européens, américains, ou chinois veuillent bien lui faire parvenir quelques flacons du vaccin contre le Covid-19. Malgré les polémiques que le vaccin contre ce coronavirus suscite, les premiers patients ont déjà reçu les premières précieuses gouttes aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Russie, en Chine, et ailleurs. Pendant ce temps-là, l’Afrique, “berceau” de l’humanité, mais aussi des maladies et de la pauvreté, se demande encore quel sort lui sera réservé.

Pourtant, les statistiques du nombre de cas de malades remontent en flèche. Les campagnes électorales et les scrutins étant passées par là [au Burkina Faso, une présidentielle a eu lieu en novembre. Le Niger, la Côte d’Ivoire, la Guinée ou encore la Centrafrique ont aussi organisé des élections ces trois derniers mois], elles ont drainé des marées humaines qui ont royalement foulé aux pieds tous les gestes barrière. Même les plus simples de ces mesures, le lavage des mains au savon et le port du masque, ont été ignorées. Dans nombres d’écoles, collèges et lycées, il en est de même, comme si le Covid-19 était un poisson d’avril ! Et le vaccin se fait attendre !

À lire aussi:

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :