Vu des États-Unis. ​La France sera bientôt un pays “beaucoup moins libre”

The Atlantic (Washington)
·2 min de lecture

Pour The Atlantic, la loi recherche, la loi sur la sécurité globale et le projet de loi sur l’islam radical et les séparatismes contiennent des dispositions menaçant l’idéal de liberté que la France s’est engagée à défendre.

La France est dans une situation paradoxale, souligne The Atlantic. Alors que la mort de Samuel Paty le 16 octobre a conduit Emmanuel Macron “à jurer que la France ne fléchira jamais dans sa défense de la liberté d’expression”, son gouvernement introduit de nouvelles lois “qui, dans les faits, la restreignent”, observe le magazine américain :

À moins que les lois proposées ne soient modifiées ou supprimées, la France sera bientôt un pays beaucoup moins libre qu’elle ne l’est actuellement.”

The Atlantic pointe ainsi trois textes qui “visent apporter davantage de sécurité aux Français en limitant les droits démocratiques”. Selon le magazine, la loi recherche, adopté par le Sénat le 20 novembre, porte un coup à la liberté académique en criminalisant les rassemblements sur les campus qui “troublent la tranquillité et le bon ordre de l’établissement”. Le projet de loi sur la sécurité globale, présenté le 17 novembre, contient deux dispositions “préoccupantes”. L’une prévoit la restriction de la diffusion des images de policiers et de gendarmes. L’autre autorise l’utilisation de drones pour filmer les citoyens en public et permet la diffusion en direct aux autorités des images des caméras corporelles portées par la police. Pour The Atlantic,

ce projet de loi risque de transformer la France en un État de surveillance, en violation directe du droit des citoyens à la vie privée, et dans lequel la police est à l’abri de toute critique de la part des citoyens ou de la presse.”

À lire aussi:

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :