VTC : les chauffeurs en colère

France 3

Devant le conseil des Prud'Hommes à Paris ce vendredi 14 avril, des chauffeurs de VTC. Ils demandent que leur statut soit requalifié. Indépendants,

ils réclament un statut de salarié. Christophe est l'un des dix chauffeurs qui a porté plainte conte la plateforme américaine Uber. Bien que chauffeur indépendant, son activité dépend à 80% d'Uber : 1 000 euros nets par mois pour 60 heures de travail par semaine, il ne s'en sort pas et dénonce du salariat déguisé.

Uber a refusé de s'exprimer

Christophe et une centaine d'autres chauffeurs étaient réunis devant le siège de l'entreprise de chauffeurs privés. Tous se plaignent depuis des années, mais tous ne veulent pas devenir salariés de la compagnie Uber. Les chauffeurs vont devoir patienter car la compagnie américaine a refusé de s'exprimer. La procédure en requalification devrait se poursuivre plusieurs années.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Le rendez-vous du médiateur. Les auditeurs, les journalistes et la campagne présidentielle
Chocolats de Pâques, ce marché créatif qui se porte bien
Week-end de Pâques : cela risque de clocher sur les routes
Guyane : l'ARS demande aux hôpitaux de déclencher leurs plans blancs
Tunisie : le retour des touristes ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages