Vrai ou Fake : pour protéger 70 % de la population du Covid-19, il faut en vacciner 90 %

Pour venir à bout de l’épidémie de Covid-19, les États font tout pour atteindre l’immunité collective. Pour cela, 70 % des habitants doivent être protégés. Résultat : on entend souvent que cette protection passe inévitablement par une vaccination du même ordre, c'est-à-dire 70 %. C’est ce qu’affirme Thierry Breton, le commissaire européen chargé de la vaccination. "C’est vrai qu’à partir du moment où on atteindra ce chiffre de 70 % de la population adulte vaccinée, les choses vont changer", a-t-il déclaré. Toutefois, selon une nouvelle étude de l’Institut Pasteur, si l’on souhaite que 70 % des Français soient protégés, il faut en réalité que 90 % des habitants soient vaccinés. La vaccination doit être massive En effet, les enfants ne se font pas vacciner. Ainsi, vacciner 90 % des adultes revient finalement à vacciner 71 % de toute la population française. En outre, étant donné que la vaccination n’est efficace qu’à 80 % contre les infections, on descend à 56 % de Français protégés. Enfin, il faut prendre en compte le nombre de personnes immunisées naturellement, ce qui fait quelque peu remonter le pourcentage de protégés. Pour les scientifiques, il faut donc vacciner massivement, "même si vous êtes quelqu’un de jeune", précise Simon Cauchemez, le responsable de l’unité "modélisation mathématiques des maladies infectieuses" à l’Institut Pasteur.