VRAI OU FAKE. Covid-19 : les rassemblements en plein air favorisent-ils la propagation du virus ?

Benoît Zagdoun
·1 min de lecture

Même si le risque de contamination est faible à l'extérieur, il reste théoriquement possible d'être contaminé par des gouttelettes ou des aérosols projetés par une personne infectée se trouvant à proximité, selon plusieurs études.

Une dangereuse respiration en pleine épidémie de Covid-19 ? Profitant de belles journées ensoleillées, de nombreux Parisiens se sont rassemblés sur les quais de Seine, samedi 27 et dimanche 28 février. Des moments d'insouciance écourtés, dimanche, par les policiers qui ont fait évacuer les lieux en fin de journée.

Mais avant cela, cet après-midi de détente a pu faire oublier à certains les gestes barrières. Sur les photos et vidéos prises de cette foule, les visages démasqués sont légion. Que ce soit pour pique-niquer, prendre un apéritif ou bavarder en fumant avec des amis, les occasions n'ont pas manqué.

Twitter @AFPphoto
Twitter @AFPphoto

Ces images ont provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux. Certains se sont offusqués de ces comportements. D'autres ont à l'inverse dénoncé une intervention policière inutile et demandent les preuves de l'existence de contaminations et de clusters en extérieur.

Cliquez ici pour voir la vidéo

"Le risque de contamination en extérieur existe", assure Pascal Crépey, enseignant-chercheur au département d'épidémiologie et de biostatistiques de l'Ecole des hautes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi