VRAI OU FAKE. Covid-19 : peut-on affirmer que le vaccin est responsable de la mort de personnes âgées en Norvège ?

Benoît Zagdoun
·1 min de lecture

L'annonce a fait le tour de monde, mais elle a été déformée. L'Agence norvégienne des médicaments a annoncé, dans un communiqué du jeudi 14 janvier, que 23 décès de personnes âgées avaient été signalés dans le pays comme susceptibles d'être liés à l'injection du vaccin contre le Covid-19. Parmi ces cas suspects, treize ont fait l'objet d'investigations. Les autorités sanitaires norvégiennes n'ont pas réussi à déterminer si le vaccin était effectivement responsable de ces morts, survenues après la vaccination.

Abondamment relayée dans les médias, notamment par franceinfo, et très partagée sur les réseaux sociaux, l'information a rapidement été transformée en : "Il y a un lien entre les effets secondaires du vaccin et la mort de treize personnes en Norvège." Que disent vraiment les autorités norvégiennes ? Et comment conclut-on qu'un vaccin est responsable de la mort d'un patient ? Eléments de réponse.

Un lien possible, mais "pas certain"

En Norvège, la campagne de vaccination s'adresse en priorité aux personnes âgées et aux personnes souffrant de maladies graves et vivant en maison de retraite. Les 23 décès signalés au registre norvégien des effets (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi