Les voyageurs du Maroc et d'Algérie placés sur la liste rouge du Covid par la France

·1 min de lecture

Les voyageurs en provenance du Maroc et d'Algérie non vaccinés devront justifier d'un motif impérieux, présenter un test négatif et s'auto-isoler 10 jours à leur arrivée en France après le placement de ces deux pays sur la liste rouge de la circulation du Covid. L'arrêté du ministère de la Solidarité et de la Santé établissant ces règles pour ces deux pays ayant des liens étroits avec la France a été publié au journal officiel de jeudi et entrera en vigueur samedi.

La déclaration d'un motif impérieux devra être soutenue par un justificatif et le test PCR ou antigénique négatif devront voir moins de 48 heures. Les arrivants vaccinés devront eux prouver leur statut vaccinal.

Des nouvelles vagues de contamination au Maroc et en Algérie 

Le Maroc fait face à une nouvelle flambée de la maladie qui a poussé les autorités à élargir les mesures de couvre-feu nocturne et restreindre certains déplacements, tandis que l'Algérie est, elle aussi, confrontée à une vague de contaminations.

La France classe les pays d'arrivée en trois catégories selon la gravité de la situation sanitaire, assortissant les arrivées de mesures plus ou moins contraignantes. Les pays en liste rouge sont ceux où la circulation de l'épidémie est jugée très active.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles