Voyages. Réouverture des frontières : le bug du Thailand Pass

·1 min de lecture

Depuis le 1er novembre, la Thaïlande accueille à nouveau les voyageurs vaccinés venus de 63 pays, mais la plateforme censée leur permettre de s’enregistrer est loin d’être au point, relève le Financial Times.

Multiples problèmes de téléchargement, messages d’erreur insurmontables, retards inexplicables dans le traitement des demandes : la plateforme censée permettre aux voyageurs vaccinés de profiter de la réouverture des frontières est une catastrophe, rapporte John Reed, le correspondant à Bangkok du Financial Times. Un problème qui n’affecte pas seulement les touristes, mais aussi les voyageurs d’affaires et les expatriés thaïlandais qui attendent depuis mars 2020 de pouvoir rentrer chez eux :

Sur la page Facebook ‘Thailand Reopening’, qui compte déjà plus de 13 000 membres, les utilisateurs échangent des conseils pour convertir des PDF en JPEG et les dates thaïlandaises en dates occidentales (l’année 2021 correspond à l’an 2564 dans le calendrier thaïlandais) et surmonter d’autres obstacles du Thailand Pass. Pour paraphraser le slogan de la compagnie aérienne nationale Thai Airways, on peut dire que le processus est tout sauf ‘Smooth as Silk‘ [aussi doux que la soie].”

À lire aussi: Travail. En Thaïlande, une baisse d’impôt envisagée pour les experts étrangers

Pas de procédure de réclamation prévue

Théoriquement, la plateforme est conçue pour délivrer sans délai une autorisation aux voyageurs déjà munis de certificats de vaccination, de réservations d’hôtel et d’une attestation d’assurance. En fait, certains ont déjà raté leur avion à cause des lenteurs et des bugs du système.

“Le site n’offre aucune possibilité de contact et ne prévoit pas de procédure de réclamation, déplore un professionnel thaïlandais basé à Singapour. Il ne nous dit pas comment faire si nous manquons notre avion à cause du Thailand

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles