Comment voyager sans prendre l'avion

Vous rêvez d’espace ? Le Transsibérien, réseau de voies ferrées qui couvre les 9 288 km de Moscou à Vladivostok, n’attend que votre réservation ! Toujours possible de nos jours (on part de la gare de Kazan à Moscou), l’expérience sibérienne est conforme à celle des premiers passagers ayant emprunté du 5 au 24 août 1898 le premier tronçon exploité par la Compagnie des wagons-lits, de Moscou à Tomsk, soit 3 000 km. A bord, tout le confort : un wagon salle de bains/salle de gymnastique privatisable, une bibliothèque bien fournie et la présence d’un infirmier. A partir de 1910, alors que le train roule à une cadence de 56 km/h, on peut y envoyer et recevoir des télégrammes, histoire d’avoir les nouvelles fraîches. Non sans croiser 990 gares – dont certaines très pittoresques en bois !

« Nous cessâmes de voyager avec des chevaux traînant des chariots ; nous les vendîmes moyennant quatre dinars d’argent par tête […] Nous louâmes des chameaux pour tirer les chariots », raconte ibn Battuta, explorateur ayant parcouru plus de 120 000 km en vingt-cinq ans. Qui veut voyager loin adapte sa monture ! Né en 1304 à Tanger, ibn Battuta fera six fois le pèlerinage à La Mecque. Ce n’est pas tout ! Il est allé en Chine, en Syrie, en Perse, en Anatolie, en Afrique orientale, en Inde, aux Maldives, au Bengale et à Sumatra. Pour se rendre d’un port à l’autre, ibn Battuta s’invite dans des navires de commerce. Mais gare ! L’aventurier a eu beaucoup de chance : attaqué au large de Ceylan par douze bateaux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sissi : comment l'impératrice d'Autriche a piqué le fiancé de sa sœur
Comment se déroule une fouille archéologique ?
Comment de Gaulle a réinventé la droite républicaine
Toutankhamon : comment Howard Carter a réveillé la momie
Comment ça marche, l’Otan ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles