Voyage. Des trains de nuit pour relier Londres aux capitales européennes

The Guardian (Londres)
·1 min de lecture

La coopérative European Sleeper envisage de relier la capitale britannique aux autres capitales européennes avec des trains couchettes qui emprunteraient le tunnel sous la Manche. Après l’annonce d’un nouveau service de nuit reliant Bruxelles à Prague dès 2022, l’information illustre le retour en grâce de ce moyen de transport en Europe.

En appuyant sur le bouton “pause” de la machine à voyager, la pandémie aura profondément bouleversé le trafic aérien. Les restrictions sanitaires passées, l’affranchissement des touristes ne devrait pas faire oublier le coût environnemental des allers-retours en avion. Dans ce double crépuscule du secteur aérien, l’Europe pourrait faire émerger un phénix, autrement plus “romantique” selon The Guardian : les trains couchettes.

Après l’annonce d’un service de nuit en 2022 qui reliera Bruxelles et Prague en passant par Amsterdam, Berlin et Dresde, Elmer van Buuren, cofondateur de la coopérative European Sleeper, a confié qu’un projet similaire était envisagé pour relier Londres aux autres capitales européennes. Si les contraintes techniques liées à l’exploitation du tunnel sous la Manche compliquent la réalisation du projet, la capitale britannique excentrée représente “un énorme potentiel” sur ce nouveau marché.

Des contraintes liées à l’exploitation du tunnel sous la Manche

Le développement des trains couchettes entre certaines grandes villes du Royaume-Uni et les Pays-Bas ou l’Allemagne

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :