Voyage : en Russie, l'émerveillement au nord du cercle polaire

Le village de Teriberka, dans la région de Mourmansk (Russie), au nord du cercle polaire, a été rendu célèbre par ses bâtiments abandonnés. “C’est un peu lugubre, un peu sombre, mais super photogénique”, explique Cyrille, un touriste français vivant à Moscou. Florissant à l’ère soviétique, le village a été victime d’un changement des techniques de pêche. Il ne compte plus que 900 habitants. Faire des photos dans des endroits à couper le souffle, c’est ce qui attire les voyageurs. “C’est un paradis pour les touristes qui aiment bien le style mélancolique”, estime Pavel Ageychenko, guide touristique. Chasser les aurores boréales Les frontières sont fermées, alors pour un groupe de Français expatriés, les vacances se font forcément en Russie. Du vent, de la neige, des cailloux : ils explorent un véritable désert polaire, avec un photographe qui leur donne des cours. Avec une température d’environ -20°C, le groupe se déplace en motoneige pour s’aventurer dans les environs et découvrir de nouveaux paysages, comme une carcasse de bateau, elle aussi abandonnée. Les superbes aurores boréales, elles, restent toujours un spectacle incertain...