Voyage dans l'espace : "J'ai des rêves, qu'est-ce qui m'interdit de les réaliser ?", interroge Philippe Croizon

franceinfo
·1 min de lecture

"Un rêve de gosse" : à 52 ans, Philippe Croizon, amputé des quatre membres, a déjà relié les quatre continents à la nage, participé au rallye Dakar et veut désormais aller dans l’espace, malgré son handicap. Après avoir interpellé Elon Musk sur Twitter, le milliardaire américain promoteur des vols civils dans l’espace, Philippe Croizon sera en octobre prochain sur la base de lancement de Cap Canaveral, aux États-Unis, pour assister au décollage de la première fusée touristique. Il va également engager une préparation physique pour peut-être se rendre à son tour dans l'espace.

franceinfo : Votre objectif est de devenir la première personne handicapée à conquérir l'espace. Vous avez pour cela contacté l'américains Elon Musk, le patron de SpaceX. Comment ça s'est déroulé ?

Philippe Croizon : C'est parti d'une boutade. J'ai dit à mes followers sur Twitter, "si j'atteins 50 000 followers avant Noël, dans un mois, j'enverrai un tweet à Elon Musk pour qu'il m'envoie dans l'espace". J'ai fait 54 000 followers en deux heures. Donc pris à mon propre piège, j'envoie un tweet à Elon Musk en lui disant "Écoutez, voilà, je suis un aventurier français. Je n'ai pas de bras et pas de jambes, envoyez-moi dans l'espace."

Contre toute attente, il me répond en me disant (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi