Le voyage de Greta Thunberg en bateau est-il vraiment plus polluant que si elle avait pris l'avion ?

franceinfo

Vent de face pour Greta Thunberg. Invitée à un sommet mondial de l'ONU, la jeune égérie de la lutte contre le réchauffement climatique a mis le cap sur New York, mercredi 14 août, à bord d'un voilier de course zéro carbone. Refusant de faire le trajet en avion en raison des émissions de carbone générées, elle a quitté le port anglais de Plymouth pour une traversée de deux semaines.

Mais a-t-elle fait le bon calcul en matière d'empreinte carbone ? Jeudi, Die Tageszeitung (en allemand) a titré sur "la croisière de Greta plus polluante que l'avion", après avoir découvert la pollution liée au rapatriement du bateau. L'équipe du skipper Boris Herrmann, qui accompagne Greta Thunberg, a en effet indiqué au quotidien allemand que des membres d'équipage chargés de ramener le voilier en Europe allaient se rendre à New York... en avion. Selon The Times (en anglais, article abonnés), ils seront deux à s'y rendre par les airs.

Les skippers vont rentrer en avion

Citée par Die Welt (en allemand), une porte-parole du skipper a précisé que deux autres membres d'équipage, chargés de ramener le voilier, se trouvaient déjà sur place. En revanche, elle n'a pas dit si ces deux personnes avaient pris l'avion en amont ou s'ils étaient résidents américains - auquel cas il leur faudra bien, ensuite, retourner aux Etats-Unis, peut-être par les airs. A cela s'ajoute le cas des deux autres skippers qui accompagnent Greta Thunberg. Selon Die Welt, Boris (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi