Voyage géologique en Islande avec le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff

Maurice et Katia Krafft, hélas disparus, avaient pour habitude de dire que l’Islande était le « Paradis des volcanologues ». Il faut dire que ces dernières années ont été particulièrement riches en éruptions spectaculaires. Mais comme le montre Jacques-Marie Bardintzeff dans une série de vidéos et sur son blog, mis à sa disposition par Futura, l’Islande garde les traces d’activités volcaniques encore plus spectaculaires.

On peut ainsi rappeler ce qui s’est passé du 8 juin 1783 au 7 février 1784 et qui est connu internationalement dans le monde de la volcanologie comme l’éruption de Laki en référence au mont Laki, une montagne d’origine volcanique qui n’est pas réellement entrée en éruption pendant cette période et qui a vu une fissure de 27 kilomètres de long déchirer le paysage des hautes terres du sud-est de l’Islande. C’est l'une des plus importantes éruptions laviques des temps historiques.

Il en a résulté une rangée de 115 cratères (aujourd'hui connus comme les Lakagígar, littéralement « les cratères du Laki ») qui émirent plus 14 km3 de lave basaltique avec des coulées de soixante kilomètres de long qui recouvrirent une surface de 565 kmet des fontaines de lave dont on estime qu’elles atteignaient des hauteurs de 800 à 1 400 mètres.


L’Islande est aussi un pays de lacs et l’un des plus célèbres en raison du paysage environnant est le Langisjór, de la région de Landmannalaugar au sud-ouest du glacier Vatnajökull. C’est aussi l’un des plus grands lacs d’Islande avec 27 km² de surface pour une longueur de 20 kilomètres et une largeur de près de 2 kilomètres par endroits. Son eau provient des glaciers avoisinants. © 80joursvoyages

Une éruption, cause de la Révolution française ?

Mais la conséquence la plus grave de cette éruption connue des Islandais sous le nom de Skaftáreldar (« feux de la Skaftá ») et qu’elle s’est accompagnée d’émissions massives de gaz, surtout de l'acide fluorhydrique (8 millions de tonnes) et du dioxyde de soufre (120 millions de tonnes)....

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura