Voyage dans les îles enchantées des Galápagos avec le photographe Maxime Aliaga

Maxime Aliaga, Photographe naturaliste
·1 min de lecture

Archipel des Galápagos : son histoire, son isolement géographique, ses paysages époustouflants et sa faune sauvage endémique émerveillent tous les amoureux de nature qui ont le privilège de fouler ses terres volcaniques. Je vous propose un voyage envoûtant au cœur des îles enchantées de ce petit bout du monde.

Ici on cohabite avec les animaux, comme ces otaries qui partagent la plage avec les humains. © Maxime Aliaga, tous droits réservés
Ici on cohabite avec les animaux, comme ces otaries qui partagent la plage avec les humains. © Maxime Aliaga, tous droits réservés

Des îles volcaniques au beau milieu du Pacifique

Situé à 1.000 kilomètres des côtes de l’Équateur, auquel les Galápagos appartiennent aujourd’hui, l’archipel est isolé au beau milieu de l’océan Pacifique. Cet archipel a la particularité de se trouver à la confluence de trois plaques tectoniques : Nazca, Cocos et Pacifique. On dit qu’il est situé sur un point chaud, une zone où le mouvement récurrent des plaques lui confère une forte activité volcanique. Les éruptions de lave y sont très fréquentes et les îles ne cessent de s’étendre. En comparaison avec la plupart des archipels océaniques, les Galápagos sont très récentes. Les îles les plus grandes et les plus jeunes, « Isabella » et « Fernandina » par exemple, ont moins d’un million d’années. En plus de ces particularités géologiques terrestres les 19 grandes îles de l’archipel sont traversées par trois courants océaniques majeurs qui en font un des écosystèmes marins les plus riches au monde.

L'iguane terrestre des Galápagos (Conolophus subcristatus) est une espèce unique au monde, il est endémique de ces terres. © Maxime Aliaga, tous droits réservés
L'iguane terrestre des Galápagos (Conolophus subcristatus) est une espèce unique au monde, il est endémique de ces terres. © Maxime Aliaga, tous droits réservés

Un musée vivant à ciel ouvert

Toutes ces caractéristiques géologiques particulières et l’isolement géographique dont elles ont bénéficié pendant des milliers d’années, sans aucune pression humaine, en ont fait un musée vivant et une vitrine de l’évolution unique en son genre. C’est d’ailleurs ici qu’est née la fameuse théorie de l’évolution découverte par Charles Darwin qui foula ces terres pour la première fois lors d’une expédition à...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura