Vous mangez des pâtes tous les soirs ? Ne culpabilisez pas, ça réduit le stress et aide à mieux dormir

Katia Rimbert
Journaliste

Vous allez enfin pouvoir vous enfiler vos trois paquets de Barilla hebdomadaires en toute impunité. Et par la même occasion, clouer le bec à vos parents et leur dire que NON, se nourrir uniquement de pâtes, ce n’est pas grave. C’est même plutôt bénéfique pour le sommeil et la santé. Enfin, ça dépend quand même de la recette.

(c) Getty Images

Vous êtes abonné.e à la plâtrée de pâtes bolo du dimanche soir, De la flemme et aux coquillettes-jambon du lundi soir de la loose ? Bonne nouvelle, une récente étude publiée dans la revue scientifique The Lancet a démontré que la consommation de penne, spaghetti et autres tagliatelle permettrait de diminuer le stress et réduire les insomnies. Si c’est la science qui le dit !

Manger plus pour dormir plus ?
Oubliez tout ce qu’on vous croyez savoir sur les pâtes. En manger au dîner serait bon pour la santé. Des chercheurs américains de l’hôpital Brigham and Women’s Hospital sont arrivés à la conclusion que les personnes qui avaient dégusté ces féculents le soir étaient moins stressées, plus relaxées et avaient donc un meilleur sommeil.

“La consommation de pâtes favorise la synthèse de l’insuline, ce qui facilite l’absorption du tryptophane lié à la sérotonine (hormone qui régule l’humeur), et à la mélatonine (l’hormone du sommeil)”, explique l’un des experts à l’origine de l’étude. Aaaah mais c’est pour ça que les étudiants dorment autant ? Ok, on sort. Bon, par contre, il y a une (toute) petite précision à prendre en compte. Oui, ces lignes écrites en tout petit en bas, à côté de l’astérisque. Mais si là ! “Rhooo j’avais pas vu”.

Ne jamais se fier au titre d’un article
On parle ici d’une assiette de pâtes de 80 grammes (100 maximum). Donc, pas tout le paquet pour une personne. Ah et il va falloir les cuire “al dente”, c’est meilleur pour la digestion. Si vous n’êtes pas un puriste, tant pis pour vous.

Et nature s’il vous plaît. Na quoiiiii ??? Oui, oui, des pâtes et seulement des pâtes. Sans beurre, sans sel, sans sauce. Sans RIEN. Sans goût, quoi. Adieu la carbonara avec ou sans crème (battez-vous, le débat est ouvert), la sauce tomate mijotée, le morceau de beurre réconfortant, le fromage râpé qui fond instantanément, le parmesan qui fait voyager nos papilles en Italie, le ketchup ultra régressif, les truffes quand on a décidé de casser son PEL au resto… On peut continuer longtemps comme ça.

Bref, si vous voulez bien dormir, vous allez devoir faire de gros sacrifices. Et ne pas crier sur les toits : “Hey ce soir on fait péter le paquet de Panzani avec un pot entier de pesto, une bouteille d’huile et une demi-meule de gruyère, j’ai lu un article qui dit que c’est bon pour la santé !”. Voilà, c’est un peu triste mais au moins vous savez comment vous pouvez cuire vos pâtes ce soir… Enfin, pas pour vous régaler hein mais pour vous coucher tôt.