«Nous voulons voir la Corée du Nord abandonner son cheminement imprudent vers le développement des armes nucléaires.»

Libération.fr

Dans le climat tendu de la péninsule coréenne, le vice-président américain, Mike Pence, a effectué lundi matin une visite au parfum de guerre froide à la DMZ, la zone démilitarisée entre le Nord et le Sud. Au lendemain d’un tir raté de missile par Pyongyang, qualifié de «provocation» par le vice-président, Pence a déclaré que «l’ère de la patience stratégique est révolue», tirant un trait sur la politique de l’administration Obama à l’égard de la Corée du Nord : «Le président Trump a clairement indiqué que la patience des Etats-Unis et de nos alliés dans cette région s’est épuisée et que nous voulons voir le changement. Nous voulons voir la Corée du Nord abandonner son cheminement imprudent vers le développement des armes nucléaires, et ses tests continuels de missiles balistiques sont inacceptables.»

Depuis la Freedom House de la DMZ, dans le village de Pammunjon où fut signé l’armistice de la guerre de Corée en juillet 1953, Pence a rappelé que les Etats-Unis souhaitaient parvenir à une plus grande sécurité par le biais de «moyens pacifiques, grâce à la négociation». Mais «toutes les options sont sur la table et nous demeurons au côté des Sud-Coréens», a-t-il ajouté. Pence, dont le père avait combattu pendant la guerre de Corée (1950-1953), a insisté sur le fait que la relation entre Séoul et Washington était «à toute épreuve et inaltérable».

Lundi soir, l’ambassadeur adjoint de Pyongyang à l’ONU a répondu à la mise en garde américaine, indiquant que la Corée du Nord était prête à répondre à «n’importe quel type de guerre» déclenchée par les Etats-Unis. A.V.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Sur Libé.fr On a testé pour vous le «Twitter libre»
Erdogan parade à Ankara après sa victoire contestée au référendum
Un millier de détenus palestiniens en grève de la faim dans les prisons israéliennes
117 ANS
126 morts dans un convoi humanitaire : une image au cœur du carnage syrien

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages