"Il voulait voir mes seins": Jennifer Lopez raconte le harcèlement subi par un réalisateur

Marwane Touati
Jennifer Lopez prend la parole et révèle avoir été victime de harcèlement sexuel durant le tournage d’un film.

PEOPLE - Jennifer Lopez s’est remémorée un moment difficile du début de sa carrière. Dans un numéro spécial du Hollywood Reporterdont elles partagent la couverture, elle et cinq autres actrices ont échangé une longue conversation autour d’une table ronde. Parmi elles, Scarlett Johansson, Lupita Nyong’o, Awkwafina, Laura Dern et Renée Zellweger.

L’actrice de 50 ans a raconté comment un réalisateur lui avait un jour demandé de lui montrer ses seins avant une scène qu’elle devait tourner. Lors d’un essayage, le metteur en scène dont elle n’a pas divulgué l’identité lui aurait dit d’enlever son haut. 

“Il voulait voir mes seins”, affirme-t-elle. La star américaine poursuit alors en expliquant sa réaction aux autres femmes: “Je me suis dit ‘Nous ne sommes pas sur le plateau’, alors j’ai dit ‘non’ et je me suis levée”. La fiancée d’Alex Rodriguez, l’ancien joueur professionnel de Baseball, fait en effet référence à une affaire dont elle avait déjà parlé au magazine américain Harper’s Bazaar.

 “J’ai dit non, je me suis défendue”, ajoute-t-elle. “Je me souviens d’avoir été si paniquée sur le moment. Et d’ailleurs, il y avait une costumière dans la pièce avec moi. Il y avait une autre femme dans la pièce, il a dit ça et j’ai dit ‘non’.” 

La célèbre chanteuse a également tenu à rappeler aux femmes qu’il est important de ne pas se laisser faire face au harcèlement sexuel quand on en a la possibilité. “Si vous cédez, à ce moment-là, cette personne s’en va en pensant qu’elle peut faire ce qu’elle veut. Et parce que j’ai mis une petite limite juste à cet instant et que j’ai dit ‘non’, il a laissé tomber et s’est excusé plus tard. Mais dès qu’il est sorti de la pièce, la costumière a dit: ‘Je suis désolée, je suis désolée, je suis désolée que ce soit arrivé’.”

L’une de ses interlocutrices, Lupita Nyong’o a quant à elle ajouté plus tard que la culture hollywoodienne a...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post