"Je voudrais dire à mon frère : je serai toujours là pour toi" : face à sa sœur, les pleurs de Francis Heaulme

Violaine Jaussent
Les six temps forts du procès de Francis Heaulme, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

Elle s'avance, silhouette frêle aux cheveux courts, perdue dans une longue doudoune kaki. Elle s'installe à la barre et décline son identité. "Je m'appelle Christine Heaulme. J'ai 50 ans. Je suis la sœur de Francis Heaulme. Je suis divorcée, maman de quatre enfants." La cadette du tueur en série est invitée à témoigner à la reprise de l'audience, jeudi 27 avril. C'est le troisième jour du procès de Francis Heaulme, qui comparaît devant la cour d'assises de la Moselle pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz, commis en 1986.

Christine Heaulme n'est pas venue pour pinailler. Elle veut parler. D'une traite, elle lâche dans le micro installé à la barre : "Je voudrais une vérité sur ce procès. Je voudrais en savoir plus. Si je suis venue ici aujourd'hui, c’est pour mon frère, pour que madame Beining sache la vérité. Je compatis avec cette dame qui a perdu son enfant. Cette affaire de Montigny-lès-Metz me mélange la tête, elle est très compliquée."

"Francis, c'est une personne… on va dire compliquée"

On retient son souffle. Christine Heaulme parle avec ses tripes. La relation complexe qui l'unit à son frère est viscérale. Elle l'habite. "Francis, c'est une personne… on va dire compliquée. C'est pas toujours une personne… C'est compliqué. Il tombe toujours dans des drôles de situations, on va dire." Christine Heaulme choisit ses mots. Et puis elle les lâche. Ils restent comme suspendus dans la salle d'audience, qui boit ses paroles. "C'est dur pour moi aussi. C'est un cauchemar", reconnaît-elle.

Christine Heaulme se tourne vers son aîné. "Aujourd'hui, je voudrais dire à mon frère : je serai toujours là pour toi Francis." L'accusé craque. Le masque impassible se fissure. Le tueur en série pleure.

Serais-tu capable de me regarder et de me dire : est-ce que c’est toi qui as tué ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages