Présidentielle américaine : Donald Trump appelle les chrétiens évangéliques à plus le soutenir

L'ancien président américain Donald Trump a appelé, samedi, les chrétiens évangéliques à voter pour lui lors de l'élection présidentielle de novembre. Se présentant comme un défenseur de la liberté religieuse, le milliardaire a assuré aux évangéliques, dont le vote a été déterminant dans son accession au pouvoir en 2016 et dont beaucoup lui restent très loyaux, qu'il continuerait à protéger leur foi.

Donald Trump se plaint. L'ex-président américain a exhorté samedi 23 juin les chrétiens évangéliques, essentiels pour sa course à la Maison Blanche, à voter pour lui lors de la présidentielle de novembre, se présentant comme un croisé de la liberté religieuse.

"Les évangéliques et les chrétiens, ils ne votent pas autant qu'ils devraient", a lancé le candidat de la droite à Washington, devant des centaines de participants à une conférence de la Faith and Freedom Coalition ("coalition foi et liberté").

"Ils vont à l'église tous les dimanches mais ne votent pas. Et nous devons nous assurer qu'ils votent, juste cette fois", a-t-il affirmé. "Dans quatre ans, vous n'êtes pas obligés de voter, d'accord ? Dans quatre ans, ne votez pas, je m'en fiche", a-t-il ajouté mi-figue mi-raisin, suscitant des rires dans l'assistance.

Le milliardaire a assuré aux évangéliques, qui ont joué un rôle important dans son accession au pouvoir en 2016 et dont beaucoup lui sont très fidèles, qu'il défendrait leur foi.

L'avortement, un thème majeur

Sur cette question sensible, alors que de nombreux évangéliques veulent une interdiction au niveau national de l'avortement, il ne s'est pas engagé à aller plus loin.

Un "grand Dôme de fer" pour les États-Unis


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Donald Trump à la recherche du vote musulman : mission impossible aux États-Unis ?
Joe Biden veut régulariser des centaines de milliers d'immigrés, le camp Trump s'insurge
Donald Trump condamné par la justice, Joe Biden cherche son cap