Vote Le Pen en Outre-mer : «Cinq ans de politique ratée»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
MOREL.Gilles/SIMAX/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une grande majorité des territoires d’outre-mer ont choisi Marine Le Pen au second tour des élections présidentielles. Une choix qui contraste avec celui 5 ans plus tôt. Comment expliquer ce changement ?

Une vague bleue marine dans les Outre-mer . 55,4% des votants ont choisi Marine Le Pen à Saint-Barthélémy, 60,7% en Guyane, 60,9% en Martinique, 62,8% à la Réunion, 63,2% à Mayotte et jusqu’à même 69,6% des suffrages en Guadeloupe. Comment expliquer un tel revirement ? En 2017, Emmanuel Macron avait largement devancé la candidate d’extrême droite. Selon William Kromwel, journaliste à la 1ère, ce vote est avant tout un vote de protestation. «C’est un vote de colère et pas d’adhésion, ni pour Jean-Luc Mélenchon, ni pour Marine Le Pen. C’est la conséquence de 5 ans de politique d’Emmanuel Macron, difficilement lisible pour les outre-marins. Ce n’est pas dans le même rythme que l’Hexagone, ça prend du retard. Cette élection a été la recherche d’une alternative pour dire ‘merde’ à Macron » décrit-il.

Lire aussi : Exclusif-Présidentielle : «Une élection pour rien ?», l'Ifop analyse «le malaise démocratique»

Un vote de contestation qui a fait suite à des colères décuplées déjà très présentes en métropole : Gilets Jaunes, immigration, pouvoir d’achat en baisse, le résultat de l’échec de la « start-up nation » selon le journaliste. « Depuis des années, les politiques parlent de limiter les prix, ils ont créé un panier de la ménagère avec pour but de contrôler les prix mais cela ne fonctionne pas. Les gens ne gagnent pas en pouvoir d’achat » analyse-t-il.

Si Marine Le Pen a récolté les suffrages dans les territoires d’outre-mer, les propositions ont laissé certains dubitatifs. « Les avis sont partagés. Certains disent qu’elle a un programme qui met au coeur ces territoires, mais d’autres disent que ce n’est pas à jour, qu’elle se base sur des constats qui ne prennent pas en compte les évolutions, donnant l’impression de jouer


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles