Vote mercredi des Représentants sur l'envoi au Sénat de l'acte d'accusation de Trump

VOTE MERCREDI DES REPRÉSENTANTS SUR L'ENVOI AU SÉNAT DE L'ACTE D'ACCUSATION DE TRUMP

WASHINGTON (Reuters) - La Chambre des représentants se prononcera mercredi sur la résolution proposant de transmettre au Sénat les deux articles de mise en accusation de Donald Trump dans le cadre de la procédure d'impeachment qui le vise, a-t-on appris de source parlementaire.

Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la chambre basse du Congrès, a par ailleurs annoncé aux élus de son parti qu'elle nommerait le même jour les parlementaires qui représenteront la Chambre des représentants lors du procès en destitution qui doit se tenir au Sénat.

La Chambre des représentants, à majorité démocrate, a voté le 18 décembre dernier la mise en accusation du président républicain pour abus de pouvoir et entrave à la justice.

Par ce double vote historique, les représentants ont fait de Donald Trump le troisième président des Etats-Unis à être mis en accusation ("impeached") après Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998 (en 1974, Richard Nixon, mis en cause dans l'affaire du Watergate, avait pour sa part démissionné avant ce vote).

La procédure trouve son origine dans la tentative alléguée de Donald Trump de faire pression sur l'Ukraine pour que Kiev enquête sur les agissements de Joe Biden, un des favoris de la primaire démocrate en vue de la présidentielle de novembre prochain, et de son fils Hunter.

Si la Chambre des représentants transmet comme on s'y attend les deux articles d'impeachment au Sénat, le procès pourrait y débuter dès cette semaine.

Donald Trump, qui nie toute malversation dans cette affaire, qualifie la procédure d'impeachment lancée contre lui par les démocrates de démarche politicienne.

Pour qu'il soit destitué, il faudrait que le Sénat vote à la majorité des deux tiers. Les républicains disposant de 53 des 100 sièges de sénateurs, un acquittement de Trump, à l'image des procédures d'impeachment ayant visé Johnson et Clinton, est l'issue la plus probable.


(Richard Cowan et David Morgan; version française Henri-Pierre André)