Vote électronique pour la présidentielle 2022? Attal dément et répond à Philippot

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Vote électronique pour la présidentielle 2022? Attal dément et répond à Philippot (photo d'illustration de Florian Philippot, prise en 2017) REUTERS//Robert Pratta (Photo: Robert Pratta via Reuters)
Vote électronique pour la présidentielle 2022? Attal dément et répond à Philippot (photo d'illustration de Florian Philippot, prise en 2017) REUTERS//Robert Pratta (Photo: Robert Pratta via Reuters)

POLITIQUE - “Alerte fraude”... sur l’information. Ce lundi 22 novembre, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a recadré le président des Patriotes Florian Philippot, qui relayait une vidéo - falsifiée - sur l’utilisation du vote électronique pour l’élection présidentielle 2022.

Candidat à l’Élysée, Florian Philippot se veut très attentif sur l’organisation du prochain scrutin. Et c’est rempli d’indignation qu’il partagé une vidéo tweetée à l’origine par Philippe Murer, économiste engagé auprès de Marine Le Pen en 2014. Sur les images, le porte-parole du gouvernement défend le vote électronique dans ce qui ressemble à une conférence de presse officielle, retransmise sur BFMTV.

“Annonce par Attal porte-parole du gouvernement du ‘vote électronique’!”, traduit (un peu vite) le président des Patriotes, en appelant à “s’y opposer de toutes nos forces”.

Les images sont véridiques: le porte-parole du gouvernement a effectivement défendu le vote électronique pour ceux qui le “souhaitent” lors de la prochaine présidentielle. Mais problème: l’intervention de Gabriel Attal a été sortie de son contexte et il ne s’agit absolument pas d’une annonce du gouvernement.

“Ceci est un montage juxtaposant un extrait tronqué datant du 17/02 et un bandeau BFM récent”, corrige Gabriel Attal sur Twitter, en soulignant au passage que l’auteur de la vidéo a “oublié” de faire apparaître l’heure et la date, comme c’est d’ordinaire le cas sur la chaîne d’informations.

À LCI, son entourage précise que le porte-parole répondait à une question d’un journaliste de RTL sur un amendement du gouvernement en faveur du vote électronique, amendement qui a été rejeté et ne devrait pas refaire surface avant la prochaine élection.

Gabriel Attal a dénoncé une “manipulation inacceptable” qui “en dit long sur les futures méthodes” de “certains” - comprendre Florian Philippot, candidat déclaré, contrairement à l’actuel locataire de l’Élysée.

À voir également sur Le HuffPost: Face au harcèlement scolaire, Macron annonce de nouveaux outils

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles