Vosges : mort d'un jeune homme de 22 ans dans un accident de chasse

Par LePoint.fr
·2 min de lecture

Un jeune chasseur, touché à la tête par le tir d'un autre chasseur, est mort dimanche 21 mars, à La Neuveville-sous-Monfort, rapporte France Bleu.

Un accident de chasse a coûté la vie à un jeune homme de 22 ans, dimanche 21 mars au matin. La victime participait à une opération de régulation de la population de corbeaux avec trois autres chasseurs, dans une prairie de la commune de La Neuveville-sous-Monfort, près de Vittel, dans les Vosges, quand le drame s'est produit. Selon France Bleu Sud Lorraine, qui rapporte les faits, le jeune chasseur a été atteint en pleine tête par le tir d'un camarade. Ce dernier, un chasseur âgé de 43 ans, a été placé en garde à vue pour homicide involontaire.

Francis Dehon, maire de La Neuveville-sous-Monfort, a expliqué à France Bleu que la victime et le chasseur quadragénaire auraient fait feu en même temps. Il a également précisé qu'aucun lien de parenté ne liait le défunt aux autres chasseurs.

Les tirs de régulation encore autorisés

Pour rappel, la saison de la chasse traditionnelle est terminée (mais est prolongée jusqu'à fin mars pour les sangliers). Mais cette opération, destinée à protéger les exploitations agricoles des dégâts causés par des corbeaux ou corneilles trop nombreux, était bel et bien autorisée.

À LIRE AUSSI : Accident dans l'Oise : un chasseur tue un autre chasseur

Une enquête a été ouverte pour comprendre les circonstances exactes du drame et une autopsie du corps de la victime a été demandée par le parquet. Les services de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage ont été co-saisis et collaborent avec les gendarmes de la brigade de recherches [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :