Au musée du train de Saint-Dié-des-Vosges les modélistes s'affairent en attendant la réouverture

De Sainte-Mère-Église (Manche) en Normandie, au Moulin Rouge de Paris, en passant par Londres (Royaume-Uni)… Au musée "Train Land", à Saint-Dié-des-Vosges (Vosges), le réseau ferroviaire France-Angleterre a été reproduit à l’échelle d’une maquette de 80 m2, façonnée par quatre modélistes. "Il y a beaucoup de détails et de choses qui ne sont faites que sur mesure (…), notamment la Tour Eiffel, qu’on a fabriquée, qui est exceptionnelle, complètement en métal", explique Daniel Fusilier, président de l’association du Cercle des modélistes déodatiens. Au total, 15 réseaux ferroviaires sont exposés dans le musée, actuellement fermé au public en raison de l'épidémie de Covid-19. Un musée en constante évolution Dans son atelier, Daniel Fuselier continue toutefois de préparer de nouvelles pièces. Un travail qui réclame de nombreuses heures de travail. "Il faut faire ça calmement, il faut bien réfléchir, il ne faut pas s’énerver, c’est surtout ça aussi", sourit-il. Une vingtaine de nouvelles machines ont d’ores et déjà été confectionnées. Elles prendront bientôt place dans les sept nouvelles vitrines du musée, et attendront avec impatience, le retour des visiteurs.