Des vols constatés sur la tombe de Maëlys

Plusieurs objets placés sur la tombe de Maëlys auraient été dérobés selon sa famille. 

Au cimetière de la Tour-du-Pin, en Isère, la tombe de la petite Maëlys est identifiable. Son nom ainsi que des photos recouvrent le caveau. Ce dernier attirerait les voleurs, selon RTL, qui rapporte que la famille de la petite fille tuée par Nordahl Lelandais a constaté que des objets ou des fleurs avaient disparu. La radio évoque notamment la disparition de pots de chrysanthèmes, déposés le 5 novembre dernier par la grand-mère de Maëlys pour les 11 ans de sa petite-fille.

A lire aussi :Nordahl Lelandais : le prédateur était à la noce

La mère de Maëlys "scandalisée"

A également été constatée la disparition d'une statue d'un ange, placée là par la mère de la fillette pour commémorer les deux ans de sa mort. Jennifer de Araujo se dit «scandalisée» par ce vol et a lancé un appel au voleur par le biais de la radio pour qu'il ramène la statue de sa fille. Elle n'aurait pas souhaité s'exprimer directement. «Le Parisien» relate de son côté que la mairie de la Tour-du-Pin souhaiterait renforcer les rondes de la police municipale autour du cimetière.

La petite Maëlys a disparu à une soirée de mariage en Isère le 24 août 2017. Après six mois à clamer son innocence, Nordahl Lelandais avait collaboré avec les enquêteurs et admis le 14 février 2018 l'avoir tuée «involontairement».


Lire la suite sur Paris Match