Volodymyr Zelensky devant l’Union africaine : « Les Russes se servent de vous ! »

Volodymyr Zelensky devant l’Union africaine : « Les Russes se servent de vous ! » (lepoint.fr)

ENJEUX. Quatre mois après le début de la guerre en Ukraine, le président ukrainien n’a pas mâché ses mots face à ses homologues africains ce lundi 20 juin.

« L'Afrique est l'otage de ceux qui ont déclenché la guerre contre notre État. » Devant des responsables de l'Union africaine dont quatre chefs d'État, réunis pour une réunion virtuelle, lundi 20 juin, Volodymyr Zelensky s'est lancé, par visioconférence, dans un vibrant plaidoyer en faveur d'un autre récit de la guerre. « Oui, c'est la guerre. La guerre de la Russie contre nous. Il ne s'agit pas d'une crise […], c'est une guerre brutale. Avez-vous entendu parler de tout cela par vos partenaires russes avec qui vous êtes restés en contact ? a t-il lancé. Je suis persuadé qu'ils vous disent tout le contraire. Mais il faut dire qu'ils ont besoin de cette crise, qu'ils maintiennent sciemment, délibérément, ils se servent de vous ! Ces sanctions ne sont là que pour empêcher la Russie de nous réduire en esclaves », a dit Zelensky à ses pairs. Des mots qui font forcément écho en Afrique mais qui ne présagent en rien d'un revirement de position de l'Afrique. Au tout début de la guerre, l'Ukraine et particulièrement ses dirigeants s'étaient attiré les foudres de l'Union africaine après la diffusion de plusieurs témoignages de ressortissants africains qui se disaient victimes de racisme, images à l'appui.

À LIRE AUSSI Guerre en Ukraine : « Les États africains veulent avoir une autonomie »

Pénurie de céréales et ports ukrainiens toujours bloqués

Ce lundi, son plaidoyer avait donc clairement un double objectif : obtenir un soutien diplomatique et politique des dirigeants [...] Lire la suite

VIDÉO - Ukraine: la Russie intensifie ses bombardements, Kiev frappe ses plateformes de forage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles